Musique sous les Embruns. Port-en-Bessin-Huppain (Calvados). 9 et 10 novembre 2019.

Publié le par Raimbourg Frantz-Minh

Evènement automnal et normand depuis 2004 à l'initiative de la ville de Port-en-Bessin, le « Goût du Large » est à la fois la « Fête  de la Coquille Saint Jacques et des produits de la Pêche » et « Musique sous les embruns ». Le premier port de pêche artisanal de la région attire le temps d’un week-end plusieurs dizaines de milliers de visiteurs en deux jours venus acheter à la criée, déguster coquillages et crustacés dans les nombreux restaurants et stands et participer aux conférences, expositions, ateliers culinaires et les concerts sous chapiteau.
 Musique sous les Embruns. Port-en-Bessin-Huppain (Calvados). 9 et 10 novembre 2019.
« Musique sous les embruns », sous la direction artistique exigeante de Gérard Viel est axé surtout sur les musiques celtiques traditionnelles (mais pas que…) et  présentait 3 concerts par jour à des tarifs très attractifs.
Dès le premier jour, de  nombreux spectateurs avaient fait le déplacement, malgré un temps très agité et pluvieux.
 
 Les musiciens/chanteurs de la région du Pas-de-Calais « les Vareuses Porteloises » ouvrirent le bal dans une ambiance conviviale avec leurs chansons de marins.
En début de soirée, le duo français Toss’n Run composé des musiciens chevronnés Tony Canton (violon, échantillonnage, bodhran), Jacques Tribuiani (chant, cistre, flûte irlandaise, didgeridoo) accompagné de deux excellents danseurs (dont Sébastien Jacquemin) a proposé un concert de musique irlandaise atypique et  tout en énergie.
Toss'n Run (Jacques Tribuiani et Tony Canton) (Photos (diaporama) : Frantz-Minh Raimbourg)
Toss'n Run (Jacques Tribuiani et Tony Canton) (Photos (diaporama) : Frantz-Minh Raimbourg)

Toss'n Run (Jacques Tribuiani et Tony Canton) (Photos (diaporama) : Frantz-Minh Raimbourg)

Le soir, c’était au tour du prestigieux groupe galicien Luar na Lubre de remplir l’immense tente du festival. Le septuor créé dans les années 1980, emmené par le multi-instrumentiste Bieito Romero (Gaita, accordéon diatonique, zanfona) et leur chanteuse actuelle a alterné compositions originales et airs traditionnels, tour à tour enjoués ou mélancoliques et nous ont transportés dans une Galice ouverte sur le monde. Du grand art.
Luar na Lubre (Photos (diaporama) : Frantz-Minh Raimbourg)
Luar na Lubre (Photos (diaporama) : Frantz-Minh Raimbourg)
Luar na Lubre (Photos (diaporama) : Frantz-Minh Raimbourg)
Luar na Lubre (Photos (diaporama) : Frantz-Minh Raimbourg)
Luar na Lubre (Photos (diaporama) : Frantz-Minh Raimbourg)

Luar na Lubre (Photos (diaporama) : Frantz-Minh Raimbourg)

Grand soleil le lendemain et une foule immense sur les quais et dans les rues de la ville.
 
Après avoir déambulé la veille en musique sur le port, les magasins et les cafés puis animé le matin même un stage d’initiation aux danses de la Louisiane, les 4 complices du Morand Cajun Band venus du sud de la France occupèrent le chapiteau pendant un peu plus d’une heure pour un moment festif et dansant, entre standards, compositions et petites histoires pas tristes.
Morand Cajun Band. (Photos (diaporama) : Frantz-Minh Raimbourg)
Morand Cajun Band. (Photos (diaporama) : Frantz-Minh Raimbourg)
Morand Cajun Band. (Photos (diaporama) : Frantz-Minh Raimbourg)
Morand Cajun Band. (Photos (diaporama) : Frantz-Minh Raimbourg)

Morand Cajun Band. (Photos (diaporama) : Frantz-Minh Raimbourg)

Un peu plus tard, l’excellent trio irlandais (basé à Sligo dans le nord-ouest de l’Irlande) Leonard  Barry (uilleann pipe), Declan Folan (fiddle), Shane McGowan (guitare) et leur danseuse n’eurent aucun mal à ravir un public nombreux avec un  répertoire le plus souvent traditionnel interprété avec beaucoup d’élégance.
Declan Folan, Leonard Barry, Shane McGowan (Photos (diaporama) : Frantz-Minh Raimbourg)
Declan Folan, Leonard Barry, Shane McGowan (Photos (diaporama) : Frantz-Minh Raimbourg)
Declan Folan, Leonard Barry, Shane McGowan (Photos (diaporama) : Frantz-Minh Raimbourg)

Declan Folan, Leonard Barry, Shane McGowan (Photos (diaporama) : Frantz-Minh Raimbourg)

C’est le jeune et talentueux Calum Stewart (uillean pipe, flûte irlandaise) venu du nord de l’Ecosse et maintenant installé en Bretagne qui clôtura la manifestation accompagné de deux musiciens bretons (au violon et à la contrebasse) et de deux danseuses.
Belle conclusion pour un festival musical (et gastronomique) convivial et plein de surprises.                               
Calum Stewart Group (Photos (diaporama) : Frantz-Minh Raimbourg)
Calum Stewart Group (Photos (diaporama) : Frantz-Minh Raimbourg)

Calum Stewart Group (Photos (diaporama) : Frantz-Minh Raimbourg)

                                         Article réalisé par Frantz-Minh Raimbourg.

Publié dans Festivals

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article