Festival Interceltique de Lorient 2019. Ambiance sous le signe de la Galice.

Publié le par Raimbourg Frantz-Minh

Par Caroline Barray.
 
La Galice était invitée d’honneur au Festival Interceltique de Lorient du 2 au 11 août 2019, soit dix jours et dix nuits d’animations, de concerts entre Fest-Deiz et Fest-Noz.
Le bilan est très positif puisque le festival a reçu près de 800 000 visiteurs, la fréquentation s'est accrue avec la présence de jeunes de 25 à 34 ans et 50% d’interventions de secours en  moins par rapport à l'année précédente nous dit-on.
Le Festival prépare d’ores et déjà l’année 2020 qui sera l’année de la Bretagne pour son 50e anniversaire. D'après nos informations, des créations sont en cours avec cinq compositeurs de renommée internationale.
CD Compilation du FIL 2019. https://www.coop-breizh.fr

CD Compilation du FIL 2019. https://www.coop-breizh.fr

Grande Parade des Nations Celtes. La Banda de Gaitas de Forcarei. Michel Renac 2019.

Grande Parade des Nations Celtes. La Banda de Gaitas de Forcarei. Michel Renac 2019.

Musique galicienne à l’église. Xacarandaïna. Michel Le Tenier. FIL 2019.

Musique galicienne à l’église. Xacarandaïna. Michel Le Tenier. FIL 2019.

Le festival a su multiplier les propositions dans le centre culturel de la ville de  Lorient positionné dans l’axe des bassins. Celui-ci fait le lien entre la terre et la mer si prégnante dans l’imaginaire breton. Par ailleurs, un espace était dédié aux animations nautiques, "l'Interceltique de la mer" (exposition, jeux sous-marins). Les quais ont été rebaptisés pour l’occasion afin de favoriser l'immersion dans un univers interceltique populaire avec des propositions variées : Quai du livre avec les éditeurs, écrivains, dessinateurs, le Quai de la Bretagne, Quai et Place des Pays celtes avec ses pavillons et restaurations et le Pavillon d’Honneur dédié cette année à la Galice. Le Palais des Congrès accueillant également des concerts mais aussi deux expositions inédites : des costumes du XIXe siècle du Cercle Bugale An Oriant et des cornemuses du monde « Dasson an awel ».
Cercle de Quimper. Dominique Godet. FIL 2019.

Cercle de Quimper. Dominique Godet. FIL 2019.

Dans le même axe, le marché proposait différents produits de terroir des pays celtes, suivi d'une fête foraine toujours très animée menant jusqu’au Théâtre de Lorient. On pouvait ensuite accéder au stade du Moustoir pour Les Nuits interceltiques, puis au Breizh Stade où se déroulaient les sympathiques apéros chantés et les jeux bretons.
Autour de cet axe principal, divers espaces satellites étaient organisés: ainsi la CCI de Lorient qui offrait des conférences et une exposition sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, l’Auditorium du Cercle Saint-Louis avec des ciné-concerts et des concours (notons qu'un hommage quotidien était donné à la mémoire de Yann-Fañch Kemener décédé cette année). Mais aussi un « Espace Paroles et Solidaire », où s'organisaient des lectures, des rencontres littéraires, un apprentissage de la langue bretonne et des contes.
A noter la conférence de Diane Soubigou de la région de Plougastel Daoulas qui remporta quelques jours plus tard le concours du vêtement de deuil à Guingamp dans le cadre de la Fête de Saint-Loup.
Vêtement de deuil Plougastel Daoulas. XIXe XXe siècle. Lauréate. Diane Soubigou.  Guingamp, Saint-Loup. Caroline Barray 2019.

Vêtement de deuil Plougastel Daoulas. XIXe XXe siècle. Lauréate. Diane Soubigou. Guingamp, Saint-Loup. Caroline Barray 2019.

Le festival présentait également des nouveautés : la salle Carnot réaménagée cette année avec succès, une scène centrale comprenant de nouvelles installations sonores et des éclairages pour accueillir les festoù-noz. Le projet de recherche « Infinity Project » autour de la harpe d'Alan Stivell réalisée par son père Jord Cochevelou était expliqué par une expo-photo dans le Jardin des arts et des luthiers. Une proposition menée par l'atelier Skald des archéo-musicologues Julian Cuvilliez et Audrey Lecorgne qui avaient été invités à la conférence de Carlos Núñez intitulée « La musique celtique : un phénomène de longue durée. Le rôle de la péninsule ibérique ».
Le projet de sculpture géante de la Vallée des Saints à Carnoët, Côtes d’Amor avec l’accueil du Géant Saint-David venant du Pays de Galles. Et pour une première fois la Parade des Enfants des Cercles de Quimper, de Lorient et de Lanester.
Salle Carnot. Manglo. Ronald Emelianoff. FIL 2019.

Salle Carnot. Manglo. Ronald Emelianoff. FIL 2019.

La Parade des enfants « Bragadenn ar re Yaouank ». FIL 2019.

La Parade des enfants « Bragadenn ar re Yaouank ». FIL 2019.

Alan Stivell, Lisardo Lombardia, directeur du FIL, Julian Cuvelliez discutant du projet "Infinity project" dans le Jardin des arts et des luthiers. Caroline Barray.. FIL 2019.

Alan Stivell, Lisardo Lombardia, directeur du FIL, Julian Cuvelliez discutant du projet "Infinity project" dans le Jardin des arts et des luthiers. Caroline Barray.. FIL 2019.

Des trophées, des concours, le championnat national de bagadoù, des grands concerts thématiques autour de la cornemuse, de l’accordéon et de la harpe, et puis des fanfares, des pipes bands…Ze big Noz (création FIL), le Bagadig Dazont an Oriant (Lorient), le Bagad Sonerien An Oriant, la Banda de Gaitas Invernia (Galice), la Banda Gaites Fonte Fuécara (Asturies), le Celtic Pipes and Drums (Irlande), le Bagad Plijadur de Lorient, The City of Adelaide Pipe band (Australie), le De La Salle Scout Pipe Band, le Celtic Brass band et le bagad de Lann-Bihoué et Menace d'Eclaircie avec  les valses raccommodées, les boogies celtes et les tangos vosgiens... 
Menace d’Eclaircie. Martine Le Pévèdic. FIL 2019.

Menace d’Eclaircie. Martine Le Pévèdic. FIL 2019.

La Banda de Gaitas Invernia (Galice). Pierre Sallier. FIL 2019.

La Banda de Gaitas Invernia (Galice). Pierre Sallier. FIL 2019.

Danseurs de Galice. Soirée d'Ouverture au Theatre de Lorient. Dominique Godet. FIL 2019.

Danseurs de Galice. Soirée d'Ouverture au Theatre de Lorient. Dominique Godet. FIL 2019.

La programmation des concerts commença par l’organisation d’un Prix musical produit en Bretagne puis le lendemain par une Soirée d'ouverture galicienne avec notamment la Banda de Gaitas de Forcarei et son groupe d’harmonie, José Manuel López, Abraham Cupeiro, Suso Vaamonde, Pabo Seoane, Begoña Lorenzo.
Dans la même temps, Soldat Louis se produisait à l'Espace Marine.
 Et puis, une jolie découverte, qui n’en est pas vraiment une, The Mollag band de l’Ile de Man qui a plus de 20 ans. L’album en cours est cependant tout en fraîcheur et légèreté. A découvrir encore…
The Mollag Band.. https://www.facebook.com/themollags/

The Mollag Band.. https://www.facebook.com/themollags/

Une nouvelle création (co-prod FIL/Amzer nevez) intitulée Saflikad était donnée par le quatuor Barba Loutig avec Loeiza Beauvir, Lina Bellard, Elsa Corre et Enora de Parscau, chanteuses de gwerzioù et de complaintes au-delà des frontières. Puis en deuxième partie les chanteurs occitans San Salvador.
Clarisse Lavanant et Nolwenn Leroy étaient à l'Espace Marine.
Barba Loutig. Serj Philouze. FIL Lorient 2019.

Barba Loutig. Serj Philouze. FIL Lorient 2019.

Le défilé de Pascal Jaouen, brodeur et styliste (« Sur la route de …Saint-Jacques »)  connaît un grand succès dès le lundi illustrant un voyage créatif de costumes  de haute broderie entre Bretagne et Galice. Une représentation à guichet fermé. Il a fait appel à la chorégraphe Marie Coïc et à Cécile Corbel pour la musique notamment qui présentait par ailleurs son spectacle « Enfant du Vent ».
Défilé de Pascal Jaouen. Jacques Muller. FIL 2019. Lenn Productions.

Défilé de Pascal Jaouen. Jacques Muller. FIL 2019. Lenn Productions.

Cécile Corbel. Ronald Emelianoff. FIL 2019. Lenn Productions.

Cécile Corbel. Ronald Emelianoff. FIL 2019. Lenn Productions.

Nous avons eu le plaisir d'assister au concert de femmes chanteuses galiciennes du groupe Aliboria ayant comme chef d’orchestre l’accordéoniste et percussionniste Xosé Lois Romero. Un spectacle très rythmique où la tradition de Galice veut que les femmes chantent avec des percussions « maison » avec des voix très aigües tandis que les hommes jouent avec de véritables percussions.
En deuxième partie, nous avons été fascinés par le Kreiz Breizh Akademi#7 (Coprod. Amzer Nevez/FIL), soit 18 artistes pour des compositions merveilleusement complexes et contemporaines entre Orient et Occident.
Goran Bregovic et l'orchestre Symphonique de Bretagne présentaient alors « Trois lettres de Sarajevo ».
Xosé Lois Romero et Aliboria. Galice. Ronald Emelianoff. FIL 2019.

Xosé Lois Romero et Aliboria. Galice. Ronald Emelianoff. FIL 2019.

Kreiz Breizh Akademi#7 (Coprod. Amzer Nevez/FIL), Ronald Emelianoff. FIL 2019.

Kreiz Breizh Akademi#7 (Coprod. Amzer Nevez/FIL), Ronald Emelianoff. FIL 2019.

A l'Espace Marine, le Martin Hayes Quartet était fabuleux avec Dennis Cahill à la guitare, Liz Knowles au violon et Doug Wieselman à la clarinette.
Ils étaient suivis du légendaire  groupe Milladoiro qui revisite la musique galicienne depuis 40 ans.
Martin Hayes Quartet. Ronald Emelianoff. FIL.2019.

Martin Hayes Quartet. Ronald Emelianoff. FIL.2019.

Milladoiro. Michel Le Tenier. FIL 2019.

Milladoiro. Michel Le Tenier. FIL 2019.

Le même espace faisait salle comble avec Carlos Núñez et ses invités : Alan Stivell, Bagad Cap Caval, Dulzainas de Avila, Alicante et des instruments recomposés par les archéo-musicologues. Lyre et harpe ont été jouées par Julian Cuvelliez et Alan Stivell. Toutes les recherches que Carlos Núñez affectionnent ont été valorisées dans ce spectacle. Un grand succès mais aussi un évènement culturel important dans le monde de la musique celtique.
Carlos Núñez et Alan Stivell. FIL 2019 ©FIL.

Carlos Núñez et Alan Stivell. FIL 2019 ©FIL.

Pendant ce temps, un concert dédié à la guitare celtique était proposé au Théâtre de Lorient avec Vair (Ecosse), puis le duo Jean-Félix Lalanne et Soïg Sibéril.

Le groupe écossais Vair.  Théâtre de Lorient   Patrice Dalmagne FIL 2019.

Le groupe écossais Vair. Théâtre de Lorient Patrice Dalmagne FIL 2019.

Jean-Félix Lalanne et Soïg Sibéril. Patrice Dalmagne FIL 2019.

Jean-Félix Lalanne et Soïg Sibéril. Patrice Dalmagne FIL 2019.

Un autre beau moment, avec les australiens de Claymore, suivi de la création « Nerzh », marquant les 70 ans du Bagad Kemper avec Red Cardell (Co-production Bagad Kemper// FIL). A la fois du spectacle, de la générosité, du rock 'n roll ancré dans la musique celtique qui s'est produit également le 4-5 octobre dernier au Pavillon à Quimper.
Bagad Kemper avec Red Cardell (Co-production Bagad Kemper// FIL). Vonnic Bulteau 2019.

Bagad Kemper avec Red Cardell (Co-production Bagad Kemper// FIL). Vonnic Bulteau 2019.

Alors que non loin de là, une grande et fameuse soirée accordéon était proposée avec la lauréate du Concours Audrey Guéguan, Accord'Trio (Ecosse, Galice, Asturies), et les Samuraï 4 (Italie, Finlande, Irlande).
Accord Trio. Angus Lyon (Eco), Marcos Garcia (Ast), Xosé Lois Romero (Gal). Patrice Dalmagne. FIL 2019.

Accord Trio. Angus Lyon (Eco), Marcos Garcia (Ast), Xosé Lois Romero (Gal). Patrice Dalmagne. FIL 2019.

Samouraï 4. David Munnelly (Irl), Markku Lepistö (Fin), Ricardo Tesi, Simone Bottaso (It). Patrice Dalmagne. FIL 2019.

Samouraï 4. David Munnelly (Irl), Markku Lepistö (Fin), Ricardo Tesi, Simone Bottaso (It). Patrice Dalmagne. FIL 2019.

La Fête Celtic électro fut puissante avec les Ecossais Peatbog Faeries, un groupe généreux et créatif, entre différents rythmes allant du traditionnel au dance floor en passant par les rythmes africains, le jazz, la techno.
Ensuite, nous assistions à la puissance du Trio féminin de la tempétueuse galicienne Mercedes Péon entre musique industrielle et traditionnelle, puis à Noon la formation bretonne de quatre cornemuses associées à la musique électronique qui ont fini d'électriser la salle.
 Alors que le spectacle de la confédération War'l leur intitulé « Kement Tu » se donnait au Théâtre de Lorient ainsi que la Grande soirée de la Harpe celtique, avec Lina Bellard (Bretagne), et Rachel Hair et Ron Jappy (Ecosse).
Confédération War'l leur intitulé « Kement Tu ». Michel Le Tenier FIL 2019.

Confédération War'l leur intitulé « Kement Tu ». Michel Le Tenier FIL 2019.

Mercedes Peón. Ronald Emelianoff FIL 2019.

Mercedes Peón. Ronald Emelianoff FIL 2019.

Peatbog Faeries. Ronald Emelianoff. FIL 2019.

Peatbog Faeries. Ronald Emelianoff. FIL 2019.

Noon. Ronald Emelianoff. FIL 2019.

Noon. Ronald Emelianoff. FIL 2019.

Le dernier jour, pendant 12 heures se succédèrent de nombreux artistes: Crusson & Co, Mathieu Hamon & Sylvain Girault, Zonk et invités, Kendirvi 20 ans, O'Tridal Braz band, le célèbre Gwendal, Jean-Charles Guichen pour son solo de l'Ankou, les japonais Harmonica Creams, le lauréat du trophée Loïc Raison FIL 2018 et le trophée Loïc Raison FIL 2019 No Good Boyo.
Enfin, Djiboudjep dont la voix résonnait chaudement dans la dernière nuit du festival du Port de Lorient.
Harmonica Creams. Ronald Emelianoff. FIL 2019.

Harmonica Creams. Ronald Emelianoff. FIL 2019.

Jean-Charles Guichen. Solo de l’Ankou. Ronald Emelianoff. FIL 2019.

Jean-Charles Guichen. Solo de l’Ankou. Ronald Emelianoff. FIL 2019.

No Good Boyo. Trophée Loïc Raison. Pierre Sallier. FIL 2019.

No Good Boyo. Trophée Loïc Raison. Pierre Sallier. FIL 2019.

Alors que nous terminions le Festival au Pavillon irlandais, nous avons eu la bonne surprise d’y voir « Pinc Floyd » de Ronan et Arthur Pinc, duo que l’on avait rencontré à la Roche-Bernard en juillet,  concert organisé par le 6e Pont ( https://www.lesixiemepont.com/).
Pinc Floyd. Arthur et Ronan Pinc. © Pinc Floyd.

Pinc Floyd. Arthur et Ronan Pinc. © Pinc Floyd.

Fish Heads. Pavillon Irlandais FIL Lorient. 2019.

Fish Heads. Pavillon Irlandais FIL Lorient. 2019.

Le dernier concert de cette édition était bien sympathique au Pavillon Irlandais avec Brian Kelly qui fut le joueur de Banjo des Pogues, Ronan Le Berre responsable du pavillon, guitare voix, François Maillet au fiddle, et Kevin Garnier au bodhrán. (Fabricant de bodhrán et de concertina). Histoire de finir ce merveilleux festival dans une ambiance amicale.

Publié dans Festivals

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article